Les 5 secrets de la femme de Donald Trump

 


A 46 ans, Melania Trump parle cinq langues (anglais, slovène, serbe, français et allemand) et est la Première Dame des Etats-Unis. 

« Personne ne me connaît et ne me connaî­tra jamais. Cela ne regarde que moi et mon mari », aime à répéter l'énigmatique Brune. 

Allez, on tente quand même de la comprendre, en 5 traits saillants : 

 

1. Melania Trump est une femme très sérieuse 

Fille d’un chauf­feur et d’une ouvrière slovènes, débarquée sur le sol améri­cain en 1996, Mela­nia ne jure que par la disci­pline. C'est une femme sérieuse, appliquée, qui croit aux règles et à la hiérar­chie. Elle est profondément conservatrice. 

 

2. Melania Trump a posé nu de manière très classe

La Première Dame d'Amérique a fait un photoshooting photo nu dans sa jeunesse ! Et plutôt classe.

En janvier 2000, Melania a été photographiée par le journal britannique GQ dans le Boeing 727 personnalisé de Donald, portant des menottes, des diamants et... rien d'autre. Elle a également tenu un pistolet de chrome. À l'époque, elle n'était que la petite amie du milliardaire, car ils ne se mariaient qu'en 2005.

Interrogé sur ces photos osées de sa femme, Donald Trump a déclaré: « En Europe, des images comme celle-ci sont très à la mode et communes. » 

 

3. Melania Trump a très bien vieilli 

 

Souvent, l'âge fait des ravages, surtout sur les plus beaux visages. Mais le temps ne semble n'avoir pas tracé son lugubre sillon sur les traits de la femme de Donald Trump. 

Et Melania Trump affirme qu'elle n'a jamais fait aucune chirurgie esthétique :  

"Je n'ai fait aucun changement. Je n'ai rien fait. Je vis une vie saine. Je suis contre le Botox, je suis contre les injections. "

 

 

4. Melania Trump avait besoin d'un homme fort... Elle l'a trouvé ! 

 

Alors que Donald a 70 ans, sa femme en a 46 ans, ce qui signifie qu'il y a un écart d'âge de 24 ans. Sauf que Donald Trump est en pleine forme. 

L'une des vieilles amies de Melania de Ljubljana, la capitale de son pays, le dit mieux: « Il s'agit de tout ce pouvoir et de cette protection. Je pense qu'elle avait besoin d'un homme fort, d'une figure paternelle."

Elle rencontre Donald Trump à New York, chez le busi­ness­man Paolo Zampolli, en 1998. Melania refuse de lui donner son numéro, elle préfère lui deman­der le sien. Trump se présente : « Je ne voulais pas être une femme de plus dans son agenda. Je n’étais pas impres­sion­née par sa célé­brité. Ca l’a sans doute intri­gué », s’est justi­fiée Mela­nia à GQ

 

 

5. Melania Trump impressionne le monde entier dans son rôle de Première Dame 

Les fake News, obessionnellement anti-Trump et névrosés depuis leur cuisante défaite le 8 novembre 2016, prétendent que Melania trump n'est pas heureuse à la Maison-Blanche.

C'est évidemment totalement faux. Elle éblouit le monde avec sa classe et ses manières de très grande Dame. Les Japonais et les Chinois en sont fan. Et sa vie dans le plus haut lieu du pouvoir au monde semble parfaitement se dérouler : 

« C'est un honneur d'être First Lady. Ce fut une année très char­gée. Nous adorons vivre à Washing­ton. Notre vie est très occu­pée, mais très exci­tante. Je souhaite vrai­ment m’im­pliquer auprès des enfants », a confié la femme de Donald Trump récemment. 

 

ENJOY, Melania ! 

 

 

 

La casquette Donald Trump a seulement 14,99€ >>>

 

 

Le drapeau Donald Trump a seulement 9,99€ >>>